Allemagne : Une jeune fille de 18 ans vend sa virginité pour 2,3 millions d’euros

Alexandra Khefren a mis sa virginité aux enchères via une agence d’Escorts girls, qui met en relation des hommes fortunés et des jeunes femmes.

Cette roumaine, âgée de 18 ans, a dû montrer un certificat médical pour prouver qu’elle était vraiment vierge.

C’est un homme d’affaires basé à Hongkong qui a remporté l’enchère pour la somme de 2,3 millions d’euros.

Alexandra est contente, lui aussi. Selon elle ils se sont téléphonés et c’était très « amical ». La chambre d’hôtel a déjà été réservée et l’équipe de la société d’escorte sera présente à proximité pour des raisons de sécurité.

La jeune femme a fait cela pour acheter une maison à ses parents et financer ses études de commerce.

L’agence, Cinderella Escorts, va empocher une commission de 20%, soit presque un demi-million d’euros.

Source : www.francetvinfo.fr

Etats-Unis : Une tête coincée entre les portes du métro

La scène s’est produite dans une station de métro à New-York.

La rame s’est arrêtée au terminus et tout le monde est descendu sauf une femme. Lorsque cette dernière s’est rendue compte qu’il s’agissait du dernier arrêt, elle s’est précipité vers la sortie mais les portes se sont refermées sur elle.

Sa tête est restée coincée entre les deux portes de wagon.

Elle s’est retrouvée dans cette position durant plusieurs minutes. Plusieurs voyageurs sont passés devant elle sans tenter de l’aider.

C’est finalement une employée qui a débloqué la porte. Cette dernière a demandé à la victime si elle souhaitait obtenir une assistance médicale, mais elle a refusé.

La MTA a expliqué que le train n’aurait jamais pu repartir puisque les portes n’étaient pas complètement fermées.

Source : www.cbsnews.com

France : Surpris en plein acte sexuel avec une poule

Un homme était jugé mardi par le Tribunal Correctionnel de Rouen pour une affaire un peu spéciale.

C’est d’abord la plus jeune de ses filles qui l’a surpris, l’été dernier en plein acte sexuel avec une poule au domicile familial situé à Saint-Étienne-du-Rouvray, en Seine-Maritime.

Elle en a ensuite parlé à sa mère. Abasourdie, cette dernière a alors mis en place, avec son autre fille, une surveillance pour surprendre son mari en flagrant délit.

Et le 28 août, en suivant son compagnon dans le garage, elle a eu une vision d’horreur.

Elle a découvert son conjoint le pantalon baissé, en plein acte sexuel avec une de leurs poules. En voyant la scène, la mère de famille a été prise de vomissements.

Trois mois de prison ferme et une interdiction définitive de détenir des animaux ont été requis contre le père de famille. Il est depuis séparé.

Source : www.normandie-actu.fr

 

Etats-Unis : Un bébé vendu à 3000 euros sur le site internet Craiglist

Un couple résidant au Tennessee, aux Etats-Unis, a mis en vente leur bébé, âgé de 5 mois.

Ils ont passé une annonce sur le site internet Craigslist et ont proposé leur enfant pour la somme de 3000 dollars.

Ils ont rapidement trouvé un client qui a répondu à leur annonce.

Ils se sont rendus sur le lieu de rendez-vous et ont donné le bébé moyennant l’argent. Sauf que le client en question était un policier.

Les parents ont été interpellés et placés en détention provisoire. Leur caution a été fixée à 150.000 dollars.

Quant au bébé, il a été placé à l’aide sociale à l’enfance.

Source : www.local8now.com

 

France : Un cambrioleur reste coincé dans la vitrine

L’homme n’a pas pu ressortir du magasin qu’il venait de cambrioler, dans les Pyrénées-Atlantiques.

La gendarmerie nationale a diffusé, dimanche, la photographie d’une arrestation insolite dans les Pyrénées-Atlantiques. C’est ce qui s’appelle ne pas passer inaperçu. Jeudi, un cambrioleur s’introduit de nuit par effraction dans un commerce de Mauléon-Licharre (Pyrénées-Atlantiques). Tout se passe bien pour lui, jusqu’au moment de ressortir.

En état d’ébriété, l’homme tente de repasser par le trou de la vitrine fracturée. La tête passe, les épaules, les bras et puis… plus rien. Le voleur reste coincé à mi-corps, piégé. C’est dans cette position qu’il sera cueilli par les gendarmes, vers 5h du matin, selon Sud-Ouest.

Avant de procéder à l’interpellation, les militaires ont pris le temps d’immortaliser la scène. Dimanche, le compte Twitter de la Gendarmerie nationale a diffusé le cliché du cambrioleur malchanceux sur Twitter, en prenant soin de flouter son visage. Heureusement pour lui, le ridicule ne tue pas.

Indonésie: faits comme des rats? Jakarta offre une récompense par tête de rongeur

Jakarta, la capitale indonésienne, l’une des mégalopoles les plus surpeuplées et polluées du monde, lance une nouvelle initiative pour se débarrasser de la vermine en offrant une récompense de 1,50 dollar par rat capturé.

Avec ce « Mouvement d’éradication des rats », les autorités espèrent réduire le nombre des rongeurs dans la ville de 10 millions d’habitants. A Jakarta, il est fréquent d’apercevoir des rats énormes dans les rues encombrées de détritus et dans les bidonvilles.

« Il y a de nombreux rats ici, et des gros », a dit le gouverneur adjoint de Jakarta Djarot Saiful Hidayat sur un site officiel, en lançant ce programme ces derniers jours.

C’est une rencontre avec un imposant spécimen qui lui a donné l’idée de la campagne, a-t-il expliqué, soulignant que les rats étaient dangereux et facteur de propagation de maladies.

« Pour chaque rat, nous paierons 20.000 roupies (environ 1,5 dollar) ».

Il n’a pas précisé la manière dont les gens devaient s’y prendre ou si les rats devaient être morts ou vifs lorsqu’ils seront remis aux autorités.

Néanmoins, il a appelé les habitants à s’abstenir d’utiliser des armes à feu. « Si possible, n’utilisez pas s’il vous plaît d’armes à feu », a-t-il déclaré au Jakarta Post. « Si vous ratez votre cible, des gens pourraient être touchés ».

Le responsable n’a pas précisé d’objectif chiffré pour mesurer le succès ou non de la campagne.

Une initiative similaire organisée à Hanoï à l’époque coloniale française avait échoué: les chasseurs de rats devaient présenter la queue de l’animal comme preuve de leur destin funeste mais ils se contentaient souvent de la trancher et de relâcher les rongeurs.

source: www.news-republic.com