ECONOMIE CAMEROUNAISE

Barrage de Nachtigal : les travaux débutent en juillet

Gingembre Bio,Prévient du cancer & Soulage des effets du diabète,Cliquez SVP

Assurance a été donnée lors d’un entretien entre le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze et la directrice exécutive du groupe EDF, Marianne Laigneau.

Les travaux e construction du barrage de Nachtigal débutent en juillet prochain. L’information a été révélée par la directrice exécutive du Groupe EDF (Electricité de France), Marianne Laigneau, lors d’une audience à elle accordée, par le ministre camerounais des Finances. «  Les partenaires au projet (EDF et SFI), le gouvernement camerounais et les bailleurs de fonds sont engagés en vue du bouclage du financement à bonne date, soit juin-juillet 2018, pour permettre le premier décaissement  et le démarrage des travaux de construction du barrage en juillet 2018 », a-t-elle indiqué. Et d’ajouter : « nous sommes très confiants quant à la réalisation ce projet essentiel pour la production de l’électricité au Cameroun. D’ailleurs, le groupe EDF y apporte toute son importance et tout son engagement ».

Selon la française, le barrage de Nachtigal est un projet extrêmement bien avancé grâce à l’excellente coopération entre les acteurs qui y participent à savoir : le gouvernement camerounais, SFI et EDF. Les études de conception du projet ont d’ores et déjà été finalisées, les plans d’action environnementaux et sociaux ont été validés, l’indemnisation des populations dans la zone impactée par le barrage a été effectuée, les contrats ainsi que la documentation financière sont en cours de finalisation. Il ne reste plus que l’indemnisation des populations affectées dans la zone de transmissions qui sera effectué d’ici juin 2018 pour lancer les travaux de construction de ce barrage. Or en dépit de la « bonne avancé » de ce projet,  la directrice exécutive du groupe EDF relève pour les déplorer, quelques difficultés liées à la concession de production d’électricité et du financement du projet. « Il reste des problèmes qui ont trait à la concession du groupe Eneo, qui va axer l’électricité produite et la finalisation des processus financiers entre l’ensemble des acteurs financiers de ce projet. Mais je vous assure que ces questions sont en train d’être traitées et résolues », rassure-t-elle.

Estimé à environ 741 milliards de francs CFA  (EDFI 40 %, SFI 30 % et l’Etat 30 %) le barrage de Nachtigal va apporter une ressource additionnelle importante de production d’électricité stable de 420 Mégawatt à l’horizon 2020. Ainsi, la centrale hydroélectrique de Nachtigal assurera, indique le Minfi, environ un tiers des besoins de notre pays en électricité.  Ce projet est d’ailleurs, l’un des projets prioritaires du Programme de développement du secteur de l’électricité 2030 mis en place par le gouvernement.

SZM

contact@lasymbiose-news.com
Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *