ECONOMIE CAMEROUNAISE

Démenti : Mbarga Atangana répond à L’Anecdote

Gingembre Bio,Prévient du cancer & Soulage des effets du diabète,Cliquez SVP

Le ministre du commerce a récemment publié une mise au point, suite aux « accusations » portées contre lui par le journal à capitaux privés.

L’affaire remonte au 12 avril dernier. Ce jour-là, le journal l’Anecdote publiait à la Une de son édition N°915 une information selon laquelle le ministre du Commerce (Mincommerce) serait au cœur d’une « grosse mafia » concernant l’importation du poisson au Cameroun. Faux, rétorque Luc Magloire Mbarga Atangana. Le Mincommerce en guise réponse, a publié une « mise au point » adressée au directeur de publication de cet organe de presse à capitaux privés. « Je voudrais simplement, par la présente, porter à votre connaissance que le Département ministériel que Son Excellence Monsieur le Président de la République a bien voulu me confier n’est pas en charge du secteur de la pêche ou de l’élevage et n’interfère par conséquent, de quelque manière que ce soit, dans la délivrance des autorisations d’importation du poisson ou des produits carnés. Cette compétence relève de la responsabilité exclusive du Ministère dédié. Il en a toujours été ainsi », lance Luc Magloire Atangana Mbarga dans la note.

Et pour davantage clarifier les choses, le Mincommerce cite quelques textes juridiques qui régissent l’activité commerciale au Cameroun. « Je relève par ailleurs qu’aux termes de la loi n° 2015/018 du 21 décembre 2015 régissant l’activité commerciale au Cameroun, il est parfaitement loisible à un opérateur-distributeur d’exercer son activité à la fois au stade de gros et à celui de détail, reprenant en cela les dispositions antérieures de la loi n° 90/031 du 10 août 1990 », dit-il encore. Pas sûr que le tabloïd, L’Anecdote en reste-là.

Samuel Ze Mendo

contact@lasymbiose-news.com
Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *