SANTE

Santé : l’Etat baisse la prise en charge des hépatites B, C et D

Gingembre Bio,Prévient du cancer & Soulage des effets du diabète,Cliquez SVP

L’annonce a été faite par le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda qui vient de signé un communiqué à cet effet.

Les malades souffrant des hépatites B, C et D peuvent sauter au plafond. Désormais, leur prise en charge sera revue à la baisse. C’est une nouvelle mesure du gouvernement camerounais, récemment annoncé par le ministre de la Santé publique. Selon André Mama Fouda, elle est déjà effective notamment, à l’hôpital Laquintinie de Douala. Ainsi donc, les protocoles de l’hépatite virale C dont les prix étaient élevés, ont considérablement baissé. Pour le Sofosbuvir 400 mg et Ribavirine 200 mg par exemple, le prix passe désormais de 150 000 F à 100 000 F, les deux boîtes par mois. De même au lieu de débourser 280 000 F pour le Sofosbuvir 400 mg et Ledipasvir 90 mg, le patient va plutôt dépenser 120 000 F par mois.

Pour les patients sous protocole hépatite B et D, la boîte d’Interferon pégylé alpha 180 microgramme (Pegasys) sous forme d’ampoule injectable coûte désormais 50 000 F au lieu de 57 000 F. La décision de cette baisse des tarifs des médicaments de l’hépatite B, C, D rentre dans le cadre de l’accélération de la prise en charge des hépatites virales. Dans le même ordre d’idées, le ministre de la Santé publique invite tous les responsables des formations sanitaires et les pharmaciens impliqués dans la vente de ces produits à les appliquer avec affichage à l’appui afin que nul n’en ignore.

SZM

contact@lasymbiose-news.com
Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *